L’art de la composition photographique : les courbes

Share

En photographie, les courbes ont un grand pouvoir : celui d’orienter le spectateur dans sa lecture d’une image. Élégantes et fluides, elles induisent également une plus grande impression de mouvement.

 

Courbes et lignes droites

Les courbes ont, autant dans leur expression que sur le plan graphique, des qualités tout à fait différentes de celles des lignes droites. En tant que ligne, la particularité d’une courbe est de présenter un changement de direction progressif. Elle échappe donc a priori à toute comparaison avec les côtés horizontaux et verticaux du cadre. En photographie, les courbes sont souvent alignées dans une seule direction. Une courbe peut être vue comme une série de lignes droites changeant d’angle l’une à la suite de l’autre. Pour ces raisons, il arrive que les courbes interagissent avec des lignes droites dans une image.

 

Douceur et dynamisme

Les qualités progressives d’une courbe lui confèrent un rythme qui fait souvent défaut aux lignes droites. Elles induisent aussi une plus grande impression de mouvement. Prenez par exemple une vue d’une voiture circulant la nuit. Le mouvement de cette vue sera produit par les traînées de lumières des feux du véhicule qui créeront une ligne de force dynamique. Pour renforcer au mieux l’impression de vitesse de cet effet, il suffira de courber légèrement cette ligne. On associe beaucoup d’autres impressions ou qualités aux courbes, comme l’élégance et la fluidité. Tout comme les diagonales – actives et dynamiques –, les courbes ont un caractère bien spécifique, elles ont empreintes de douceur et sont capables de transporter le regard. Elles contribuent à contrôler la façon dont le spectateur lit une image.

 

De la difficulté de créer des courbes

Cependant, contrairement aux diagonales, les courbes sont plus difficiles à insérer dans une image. Alors qu’une diagonale n’est, en général, rien d’autre qu’une ligne droite vue sous un angle particulier, les courbes ne sont, en général, rien d’autre que des courbes. La seule façon pour un photographe de créer des courbes est d’avoir recours à un objectif grand-angle. Mais dans ce cas, toutes les lignes d’une image se tordent jusqu’à devenir courbes. Il peut être possible de créer une courbe grâce au principe de continuité, par l’agencement d’éléments, comme pour la photo de pélicans à retrouver plus bas dans cet article.

 
 
 
 

L’œil du photographe et l’art de la composition
Collection : Hors collection, Dunod
Parution : septembre 2017
Michael Freeman

Lire la fiche détaillée du livre

 



Laisser un commentaire