Bancs d’essai : trois logiciels qui sauvent vos photos

Share

On a tous vécu un jour cette scène cauchemardesque : on rentre d’une sortie photo (ou d’un tournage), on glisse sa carte dans le lecteur de carte mémoire, et là, c’est le drame. L’ordinateur affiche « données corrompues  » ou, pire encore, rien dans le répertoire. Le coeur battant, on replace la carte dans l’appareil photo. Panique. Un message peu encourageant s’affiche du type « Données corrompues » ou « carte pas formatée ». Un comble, alors que vous aviez pris mille précautions avant votre séance. Comment s’en sortir à présent ?

En lançant une grande opération sauvetage. Il suffit d’un ordinateur et d’un ou deux logiciels spécialisés dans la récupération de fichiers photos et vidéos. En utilisant comme cobaye une carte mémoire de 16 Go abîmée par un lecteur de carte défectueux, j’en ai testé trois pour vous. Cette carte contenait à l’origine des photos en JPEG et en raw (CR2 Canon) ainsi que des fichiers vidéos (en .mov) issus d’un reflex.

J’ai choisi de mettre à l’épreuve San Disk Rescue Pro (logiciel qui jouit d’une bonne réputation auprès des photographes), Inspector File Recovery et Stellar Phoenix Recovery.

Avant de vous parler des résultats, voici, au préalable, quelques explications sur le fonctionnement de ces programmes. Ils sont capables de récupérer des données à partir d’une carte mémoire, donc, mais également d’une clé USB, d’un appareil photo, d’un téléphone ou d’un disque dur. Ils peuvent même, dans certains cas, « ressusciter » des données (textes, photos, vidéos, musique…) effacées par erreur. Au-delà de la photo, ce sont donc des logiciels extrêmement utiles à avoir dans un coin de son disque dur.

Qu’ils soient en français ou en anglais, ils sont heureusement plutôt simples d’emploi. Le principe est toujours le même. On les télécharge, on les dézippe et on lance l’application. On indique juste le nom du disque ou de la carte dans le répertoire de l’ordinateur et ils recherchent tous seuls les fichiers manquants.

ATTENTION !! N’enregistrez jamais le logiciel de récupération sur la carte dont vous espérez retirer des fichiers, vous l’abîmeriez encore plus. Téléchargez toujours le logiciel sur le disque dur de votre ordinateur et lancez-le depuis l’ordinateur.

Autant vous prévenir dès maintenant, ils partagent tous le même défaut : ils sont archi-lents, un véritable supplice chinois. Comptez jusqu’à 5-6 heures avec un ordinateur puissant (essai effectué sur Windows XP avec un processeur quadricoeur + 4 Go de Ram). Mais quand on aime la photo, on ne compte pas…

LES RESULTATS

Sandisk Rescue Pro

 SANDISK RESCUE PRO 

Ce logiciel est bien connu des amateurs de photos puisqu’il est parfois offert avec les cartes mémoires San Disk. Il y a gagné une sérieuse « cote d’amour »  auprès des photographes qui ont pu bénéficier de ses bienfaits. Malheureusement, la version d’évaluation de Rescue Pro n’a pas été capable de localiser les vidéos sur la carte, seules les photos ont été repérées. Le lendemain, j’ai eu la surprise de recevoir un e-mail en Français (alors que le logiciel est en Anglais) de la part du service clientèle me demandant si tout s’était bien passé. Ils sont donc très réactifs. Dommage que le logiciel soit un peu dépassé lorsqu’il s’agit de retrouver des vidéos issues d’un reflex numérique. Un bon achat quand même en ce qui concerne les photos.

Editeur : LC Technology International
Systèmes d’exploitation compatibles : Windows XP, Vista, 7
Prix : 39,99 $
Le télécharger

PC INSPECTOR FILE RECOVERY 4.X

PC Inspector File Recovery 4.X et son jumeau PC inspector Smart Recovery 4.5 sont deux logiciels proposés en freeware par un éditeur allemand. Ils existent en version française (au moment du téléchargement, il suffit de choisir « Français » dans le menu). PC inpector File Recovery présente vraiment beaucoup d’atouts car il est à la fois très stable, très simple à utiliser et plutôt fiable. Il a parfaitement récupéré les photos en format Raw et JPEG. Bien que critiqué pour sa lenteur par quelques internautes, il m’a paru plutôt plus rapide que d’autres. Il m’a également permis de récupérer des données variées (textes et photos) sur des disques durs externes défaillants. Malheureusement, en ce qui concerne les fichiers vidéo issus de reflex numérique, il n’est pas encore parfaitement au point. Le résultat est mitigé. Autre bémol, il ne fonctionne qu’avec Windows XP…

Editeur : Convar
Système d’exploitation compatible : uniquement pour Windows XP
Prix : en libre accès
Le télécharger

Dans le même genre que PC Inspector File Recovery, vous trouverez également ZAR (Zéro Assumption Recovery) v. 9, compatible Windows XP, Vista et Linux. La fonction « recherche de photo sur une carte mémoire » est gratuite. Mais pour une version plus complète du logiciel, il faudra débourser 59,95 €. Voici le site de l’éditeur (en anglais) :

www.z-a-recovery.com

STELLAR PHOENIX PHOTO RECOVERY

Le vainqueur de ce test. Il a récupéré à la fois toutes les photos et les vidéos. En ce qui concerne les photos, j’ai reçu les JPEG, les raw et même, en bonus, de minuscules vignettes de prévisualisation de 260×120 pixels… le logiciel a même été jusqu’à ressusciter quelques photos provenant d’une séance précédente, alors que la carte avait été reformatée entre temps. Une jolie performance.

Petite remarque concernant les vidéos : il les a étrangement fractionnées en petits morceaux, mais elles sont bien là (évidemment, si vous êtes un adepte des plans séquences de 10 minutes, vous trouverez ce comportement dommageable…).

Attention, ce logiciel est extrêmement lent et ne supporte pas que l’on fasse autre chose en même temps sous peine de plantage sévère. Renoncez donc à lire vos e-mails ou à consulter un site web pendant qu’il scanne une carte.

Si le logiciel semble parfois bloquer à certaines étapes, il ne faut pas s’en inquiéter. En réalité, il continue de tourner même si, en terme de pourcentage, le travail ne semble plus beaucoup avancer. On s’armera donc de beaucoup de patience et d’un bon livre, pour ne revenir que plusieurs heures plus tard, une fois la tâche parfaitement effectuée.

Une bonne solution consisterait à le lancer le soir pour le laisser tourner toute la nuit. Prenez soin de poser sur le clavier un écriteau « Ne toucher à rien ! » pour éviter qu’un insomniaque animé des meilleures (mais malheureuses) intentions ne se pique d’éteindre cet ordinateur qui-consomme-même-la-nuit-c’est-fou. Au petit matin, à l’aube blanche, vos fichiers auront probablement tous réapparus. Cerise sur le pixel, ce programme existe en version PC ou Mac.

Un gros bémol tout de même : l’éditeur annonce une version d’évaluation gratuite, ce qui est totalement mensonger. En réalité, il s’agit simplement d’une prévisualisation des fichiers se trouvant sur la carte. Pour les récupérer, il faudra payer. Cela peut poser problème car Stellar Phoenix Data Recovery n’est pas forcément infaillible. Certains internautes se sont plaints d’un fonctionnement erratique. La soit-disant « version d’évaluation » leur montrait des fichiers potentiellement récupérables. Mais une fois le logiciel acheté, ils n’ont pu récupérer… que des fichiers corrompus. A utiliser, donc, en dernier recours…

Capture Stellar Phoenix Photo Recovery

Capture arborescence fichiers ressuscités

Arborescence des fichiers récupérés par
Stellar Phoenix Photo Recovery

Editeur : Stellar Data Recovery
Systèmes d’exploitation compatibles : Compatible PC (Windows) et Mac (y compris la dernière version Lion).
Prix : 39 €
Le trouver sur Avanquest (site en Français)



4 Comments

  1. Burdigalien wrote:

    Bonjour,

    Je vous remercie pour vos explications concernant Stellar Phoenix.
    J’ai téléchargé la version démo et le logiciel retrouve des vidéos MOV effacées de mon DD depuis 2 ans. Compte tenu de votre recommandation au sujet du comportement erratique du logiciel, j’hésite à l’acheter d’autant plus qu’il ne me servira que très rarement. Comment s’assurer que le logiciel récupèrera effectivement les fichiers effacés?
    Bien cordialement.
    Philippe

  2. FOURNIER wrote:

    Stelar Phoenix n’est pas gratuit ne pas installer.

  3. Liloo wrote:

    Après avoir commencé le téléchargement de ce logiciel, ont m’a demandé de payé la somme de 50 euros et dès que je l’ai lancé pour récupérer les photos cela à pris une nuit entière et au matin mon ordinateur ne fonctionnait plus normalement.
    Après vérification du système par un professionnel, je me suis retrouvé avec 300 virus qui provenait de ce logiciel frauduleux. Je le déconseille vivement car en plus de cela je n’ai pas récupéré la totalité de mes photos.

  4. Lance wrote:

    En essai – HDD externe d’1 To – compter une nuit entière juste pour le scan. Je trouvé mes données en vrac – aucune arborescence, des centaines de .MP3 sans nom, vous voyez?
    Le logiciel trouve 5 partitions au lieu de 4 – encore, pas de noms. Devinette par les tailles des partitions pour choisir la bonne. Payant bien sûr. Mieux que rien, mais peut mieux faire.

Laisser un commentaire